LES BIENFAITS DU SOLEIL POUR LA SANTÉ !

LES BIENFAITS DU SOLEIL POUR LA SANTÉ – Presse Galactique

https://pressegalactique.com/2021/06/25/les-bienfaits-du-soleil-pour-la-sante/

par Nathalie Ferron

À condition de se protéger à bon escient et de ne pas en abuser, le soleil est bénéfique à notre santé. Le Dr Alexandra Dalu et le Dr Nina Roos vous dévoilent les 10 bonnes raisons de profiter du rayonnement solaire.

1- Il contribue à notre bien-être

Il contribue à notre bien-être, même si nous n’y sommes pas tous sensibles de la même manière, la lumière du soleil entraîne la production de neuro-hormones de bien-être. Au même titre que le manque de lumière conduit parfois à la dépression saisonnière, l’exposition solaire recharge nos batteries ! « Ces neuro-hormones régulent également l’appétit, évitent les grignotages et l’envie d’aliments gras et sucrés. Cela explique notamment pourquoi il est souvent plus facile de perdre du poids en été qu’en hiver », souligne le Dr Alexandra Dalu.

« Grâce à la chaleur des infrarouges, le soleil permet la sécrétion d’endorphines et a un effet relaxant sur les tensions musculaires », ajoute le Dr Nina Roos. Enfin, le rayonnement solaire équilibre notre chronobiologie, l’alternance des cycles veille-sommeil, nos rythmes du corps ayant des conséquences sur notre équilibre général.

2- Il occasionne une meilleure oxygénation

Par effet indirect, lorsque le temps est ensoleillé, nous passons souvent plus de temps à l’extérieur que confinés entre quatre murs. Nous aérons plus volontiers nos logements, nous sommes mieux oxygénés et pratiquons aussi plus de sports en extérieur. Une meilleure oxygénation combinée à davantage d’exercice physique : deux effets positifs pour notre santé.

3- Il favorise la synthèse de la vitamine D

Si une alimentation riche en poissons gras reste essentielle pour la synthèse de la vitamine D, les rayons UVB du soleil remplissent également cette fonction. Attention toutefois : une durée d’exposition prolongée ne vous permettra pas de synthétiser davantage de vitamine D.  Quelques minutes d’exposition suffisent, à condition que les avant-bras soient exposés au soleil pendant 15 minutes, 3 fois par semaine.

En hiver, sous nos latitudes, cela n’est donc pas toujours possible ! Sachez aussi que plus vous êtes bronzé, moins les UV pénètrent la peau. Rappelons également que la synthèse de la vitamine D ne peut pas se produire avec des UV artificiels (en cabine), ni lorsque nous sommes exposés derrière une vitre.

4- Il améliore certaines maladies de peau

Le psoriasis, le vitiligo et l’ eczéma font partie des maladies de peau qui sont améliorées par le soleil en raison de l’effet anti-inflammatoire induit par le rayonnement solaire. Attention toutefois à respecter une durée d’exposition raisonnable (pas plus de 30 minutes) et jamais aux heures les plus chaudes de la journée (préférez le soleil du matin ou de fin d’après-midi).

5- Il permet de réduire la pression artérielle

Selon une étude publiée en janvier 2014 dans The Journal of Investigative Dermatology1, une exposition quotidienne de 30 minutes aux rayons du soleil réduirait la pression artérielle et donc, le risque de certaines maladies cardiovasculaires. Cela s’explique en partie par la synthèse de la vitamine D (qui joue un rôle positif sur l’immunité) et par la sécrétion d’endorphines qui produit un effet relaxant. « Lorsque nous profitons du soleil, nous avons souvent des activités relaxantes. Le simple fait de se poser 30 minutes au soleil, dans un parc ou à la terrasse d’un café, nous repose et peut faire baisser la pression », ajoute le Dr Nina Roos.

6- Il booste notre système immunitaire

La synthèse de la vitamine D booste notre système immunitaire. Nous sommes donc moins vulnérables aux infections, aux microbes et aux phénomènes d’inflammations, présents dans un grand nombre de maladies auto-immunes.

7- Il favorise la poussée des cheveux

À petites doses, le soleil est bénéfique pour les cheveux. Il stimule la circulation sanguine des vaisseaux qui irriguent le cuir chevelu et favorise ainsi la pousse.

8- Il apaise la fatigue occulaire

La lumière naturelle du soleil défatigue nos yeux en leur demandant de produire moins d’efforts. Elle favorise également la production naturelle des bâtonnets, les cellules de la rétine photosensibles qui améliorent notre vision.

9- Il réduit le risque d’ostéoporose

Grâce à la synthèse de la vitamine D et à ses conséquences sur notre capital osseux, le soleil réduit le risque d’ostéoporose.

10- Il nous donne bonne mine

Enfin, cela va sans dire, quand nous arborons un joli teint hâlé, nous semblons en bien meilleure forme que certains matins gris de novembre…

Source: https://www.doctissimo.fr/

5 HABITUDES POUR ETRE ZEN ! Jean Laval

5 HABITUDES POUR ETRE ZEN - YouTube

L’HUILE DE MAGNÉSIUM SOULAGE LES DOULEURS MUSCULAIRES – Voici comment la fabriquer !

https://pressegalactique.com/2021/02/01/lhuile-de-magnesium-soulage-les-douleurs-musculaires-voici-comment-la-fabriquer-2/

Baies de goji (gou qi zi) : le super aliment de l’Himalaya aux vertus antivieillissement !

baie-de-goji-medecine-chinoise

https://pressegalactique.com/2021/05/29/baies-de-goji-gou-qi-zi-le-super-aliment-de-lhimalaya-aux-vertus-antivieillissement/

Les baies de goji sont des « super-aliments » aux vertus extraordinaires. Elles sont connues et utilisées dans la médecine chinoise depuis des milliers d’années. Parmi ses nombreux bienfaits, les baies de goji permettent de tonifier l’organisme et stimuler le système immunitaire.Contenusmasquer1 Qu’est-ce que la baie de Goji ?2 Origines et variétés3 Histoire de la baie de goji3.1 Le goji et l’épopée de Gilgamesh3.2 Le goji, un fruit de la Chine antique3.3 Le goji, à l’origine de la médecine chinoise4 Composition nutritionnelle5 Propriétés5.1 Stimulent le système immunitaire5.2 Favorisent la santé des yeux5.3 Action détoxifiante5.4 Action anti-fatigue6 Les bienfaits du goji selon la médecine chinoise7 Posologie8 Contre-indication et effets secondaires

Qu’est-ce que la baie de Goji ? 

La baie de goji ou lycium barbarum est un petit fruit rouge à la forme allongée, utilisé depuis des milliers d’années dans la médecine chinoise. Le nom “goji” est l’invention d’un ethnobotaniste américain, Bradley Dobos. Celui-ci crée ce nom pour désigner les fruits d’un arbuste chinois connu jusqu’alors sous le nom de “gou qi zi”. 

Cet arbuste chinois, le lyciet, peut mesurer jusqu’à 3 mètres de haut. Son fruit appartient à la famille des Solanacées et se présente sous la forme d’une raisin.  

Sa jolie couleur rouge ainsi que son goût sucré font du goji un ingrédient très apprécié dans les desserts et les smoothies. Devenu populaire en Occident depuis le développement de la Chine en 1990, les baies de Goji étaient pourtant connues et consommées traditionnellement comme aliments de longévité par les peuples chinois de la région de l’Himalaya et de la Mongolie intérieure. 

Les baies de goji étaient considérées comme des fruits aux vertus extraordinaires.

Des récentes études scientifiques ont permis d’établir la richesse exceptionnelle des baies de goji en antioxydants, vitamines, oligo éléments, ainsi qu’en principes actifs.

Parmi leurs nombreux bienfaits, les baies de goji permettent notamment de fortifier le système immunitaire et apporter de l’énergie à l’organisme afin de surmonter les épreuves. 

Origines et variétés 

Il existe actuellement 23 espèces classées dans le genre Lycium. Toutefois les trois principales variétés sont les suivantes :

  • Le lycium barbarumoulyciet commun. Cette espèce se développe dans la région chinoise du Ningxia, près du Tibet et de la Mongolie intérieure. La production des “superfruits de goji” a contribué au formidable essor économique de cette province chinoise. 
  • Le lycium chinense ou lyciet chinois. Cette variété se développe sur tout le territoire chinois à l’exception du Tibet.
  • Le lycium ruthenicum ou lyciet de Russie. Cette variété se retrouve surtout au Tibet dans la province du Qinghai. Cette espèce produit des fruits noirs, ce qui lui vaut également le nom de “goji noir”. 

Selon les études scientifiques, les baies de goji en provenance du Ningxia (lycium barbarum) sont les mieux dotées en vitamines, minéraux et antioxydants. C’est donc cette variété qui est la plus utilisée à des fins thérapeutiques. 

Histoire de la baie de goji 

Le goji et l’épopée de Gilgamesh

L’épopée de Gilgamesh est le plus vieux récit épique de l’humanité. Provenant de mésopotamie, et datant du IIième millénaire av. J.C, cette œuvre raconte l’épopée d’un personnage héroïque de la Mésopotamie antique : Gilgamesh. 

Dans cet ouvrage, un personnage, le dieu Uta-Napishtim, révèle au héros l’existence d’une plante qui lui donnera l’immortalité : le lycium (la plante du goji).

Le goji, un fruit de la Chine antique 

La première référence au lycium provient d’un des premiers ouvrages de la Chine antique, le livre des odes (詩經 shi jing). Dans cet ouvrage, rédigé sous la dynastie des Zhou occidentaux (1046 à 771 av. J.-C), un poème décrit la récolte du lycium dans les montagnes de la province de Ningxia.

A l’époque de la Chine ancestrale, les médecins taoïstes préconisent le goji parmi d’autres drogues végétales afin d’atteindre l’immortalité. Plusieurs taoïstes célèbres, médecins et poètes avaient essayé de consommer différentes décoctions à base de lycium en vue de prolonger leur vie. 

Le goji, à l’origine de la médecine chinoise

Le goji figure dans le plus ancien manuel d’herboristerie et de pharmacopée chinoise : le Shennong Bencao Jing. L’ouvrage décrit la saveur, les effets ainsi que les différentes appellations du goji, bien que la partie de la plante utilisée ne soit pas spécifiée.

Sous la dynastie des Yuan (1271-1368), des recettes utilisant les baies de goji mélangées à du thé, du porridge ou du vin apparaissent dans un ouvrage de recettes diététiques du nom de Yinshan Zhengyao.

Dans le Bencao gangmu, ouvrage de référence de la pharmacopée traditionnelle chinoise,  rédigé par l’herboriste et médecin Li Shizhen, l’auteur décrit le lycium comme une plante pouvant accroître la longévité. Elle permettrait de “tonifier les reins, humidifier les poumons, stimuler le jing et revigorer le qi”. 

Sous la dynastie Ming et Qing (1644-1912), de nombreuses formules comprenant du lycium sont décrites dans de nombreux ouvrages de médecine chinoise.

Composition nutritionnelle 

baie-goji-sechee

Les baies de goji appartiennent à la catégorie des “super-aliments” de par leur forte teneur en nutriments. Elles disposent d’une composition très riche en vitamines, minéraux et antioxydants. Elles contiennent plus spécifiquement : 

  • Des vitamines : B1, B2, B6, C et E.
  • 21 oligo-éléments et minéraux dont du fer, du zinc, du cuivre, du sélénium, du phosphore, du calcium, et du germanium.
  • 18 acides aminés différents.
  • Des polysaccharides.
  • Des flavonoïdes.

Propriétés 

Stimulent le système immunitaire 

Les baies de goji ont été utilisées traditionnellement dans la médecine chinoise pour renforcer le système immunitaire et prévenir les maladies. 

Selon cette étude menée sur un groupe de 60 adultes âgés pendant un mois, la consommation de jus de goji aurait permis de renforcer l’immunité cellulaire et d’améliorer le sentiment de bien-être général.

Cette autre étude réalisée sur des souris a permis de montrer les effets positifs du lycium barbarum sur le système immunitaire. 

Favorisent la santé des yeux

Les baies de goji contiennent des agents actifs favorisant la santé oculaire. Elles contiennent notamment un anti-oxydant, la zéaxanthine, protégeant la rétine d’une dégénérescence cellulaire. 

Parmi ses agents actifs, les baies de goji contiennent également des caroténoïdes, dont des béta carotènes, qui ont une action favorable sur la santé des yeux.

Cette étude récente suggère que le lycium barbarum pourrait améliorer la santé des yeux en prévenant certains troubles de la vue tels que la dégénérescence maculaire.

Action détoxifiante 

Les baies de goji ont une action détoxifiante sur l’organisme en protégeant la fonction du foie et en favorisant l’élimination des toxines.

En effet, cette étude réalisée sur des rats a permis de montrer les effets positifs de la consommation de lycium barbarum dans le traitement des hépatites liée à l’alcool.

Action anti-fatigue 

De par leur composition riche en vitamine C, les baies de goji constituent un remède  pour lutter contre la fatigue.

Elles disposent également d’une composition riche en oligo-éléments permettant à la fois de limiter les carences en micronutriments et donner du tonus à l’organisme. 

Les bienfaits du goji selon la médecine chinoise

Nom Chinois枸杞子  Gou Qi Zi
Trésor associéJing et sang
Dynamique énergétiqueNeutre
GoûtDoux
Organes associésFoie, rein et estomac

La baie de Goji est connue en médecine chinoise pour :

  • Enrichir le Jing et le Sang. 
  • Enrichir le sang du foie et clarifier la vue. 
  • Humidifier le poumon. 

Posologie 

Le goji peut se consommer : 

  • En gélule. 2 à 3 fois par jour en fonction du dosage. Se référer à la notice. 
  • En teinture-mère : 3 à 5 ml ( 60 à 100 gouttes ) en 4 prises par jour.
  • En feuilles séchées. Ajouter 2 cuillères à café de baies dans 20 cl d’eau chaude, puis laisser infuser pendant 40-50 minutes. Possibilité de prendre 3 tasses par jour. 
  • Comme aliment. Les baies de goji séchées et de bonnes qualités peuvent se manger crues. Elles conviennent parfaitement à un encas pour se redonner de l’énergie. Possibilité de manger jusqu’à 30 grammes par jour. 
  • En jus. La consommation de baies de goji sous forme de jus est également une alternative intéressante. Le jus à base de goji est mélangé souvent à de l’eau et d’autres ingrédients. Toutefois, la valeur nutritionnelle du jus est moins importante que des baies séchées à cause des nombreuses étapes de transformation. Il faudra donc veiller à privilégier des jus fortement dosés en baies de goji.
bol-smoothie-baies-de-goji-petit-dejeuner

Contre-indication et effets secondaires

Les baies de goji n’ont pas de contre-indications particulières. Toutefois par mesure de précaution, elles sont déconseillées pour les femmes enceintes, allaitantes ou toute personne sous anticoagulant. 

Les quelques effets secondaires concernent la sphère digestive (diarrhée, flatulence, ballonnements abdominaux).

Les baies de goji peuvent parfois colorer les selles en leur donnant une teinte orangée ou rouge. Toutefois ceci n’a aucun incidence sur la santé.


Sources et références scientifiques :

Harunobu Amagase, Bixuang Sun, Dwight M Nance, 2009, Immunomodulatory effects of a standardized Lycium barbarum fruit juice in Chinese older healthy human subject

Ruonan Bo, Yaqin Sun, Shuzhen Zhou, Ning Ou, Pengfei Gu, Zhenguang Liu, Yuanliang Hu, Jiaguo Liu, and Deyun Wang, 2017, Simple nanoliposomes encapsulating Lycium barbarumpolysaccharides as adjuvants improve humoral and cellular immunity in mice

Wanjiku Mathenge, 2014, Age-related macular degeneration

Sai Gu, Pei-long Wang, Rong Jiang, 2007, A study on the preventive effect of Lycium barbarum polysaccharide on the development of alcoholic fatty liver in rats and its possible mechanisms

Ron Teeguarden, 1998, The Ancient Wisdom of the Chinese Tonic Herbs

David Winston, 2019, Adaptogens Herbs for Strengh, Stamina, and Stress Relief

8 gestes indispensables à réaliser lors d’un nettoyage de printemps !

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=5-gestes-indispensables-nettoyage-printemps&utm_source=newsletter&utm_campaign=mag-vinaigre-blanc&utm_medium=mag-30032021&ium=39000000277467

Jiaogulan : enquête sur la “plante chinoise de l’immortalité” !

plante-chinoise-jiaogulan-medecine-chinoise

https://pressegalactique.com/2021/05/27/jiaogulan-enquete-sur-la-plante-chinoise-de-limmortalite/

Le Jiaogulan est une plante chinoise tonifiante aux nombreux bienfaits. Connue sous le nom de “plante de l’immortalité”, elle s’utilise traditionnellement en Chine comme une panacée. Elle appartient à la ligue des grandes plantes adaptogènes aux côtés du Panax Ginseng, Ginseng Sibérien, du Ganoderma, du Schisandra et de l’Astragale.Contenusmasquer1 Jiaogulan, de quoi s’agit-il?1.1 Une plante chinoise qui intrigue les chercheurs1.2 Une adaptogène supérieure1.3 L’herbe de l’immortalité2 Histoire du Jiaogulan2.1 Une arrivée tardive en MTC2.2 “Mieux que le Ginseng“2.3 Les récentes découvertes scientifiques3 Composition riche en antioxydants4 Les bienfaits du Jiaogulan4.1 Antioxydant4.2 Stimule le système immunitaire4.3 Réduit le stress et l’anxiété4.4 Améliore la santé cardiovasculaire4.5 Anti-fatigue4.6 Stimule les fonctions cognitives4.7 Action détoxifiante5 Posologie6 Contre-indications et effets secondaires7 Avis de l’Oncle Tao

Jiaogulan, de quoi s’agit-il? 

Une plante chinoise qui intrigue les chercheurs

Jiaogulan ou Gynostemma Pentaphyllum est une plante originaire d’Asie. Appartenant à la famille des cucurbitacées, le jiaogulan pousse à l’état sauvage en Chine ainsi que dans de nombreux pays d’Asie. Il s’agit d’une plante grimpante, ce que souligne la signification du nom chinois : “orchidée de vigne torsadée”. 

Le jiaogulan est utilisé depuis de nombreuses années en médecine chinoise et ayurvédique pour ses propriétés thérapeutiques.  

La plante était utilisée en Chine comme une panacée. Elle a une réputation de plante anti-âge. Selon un rapport, elle était utilisée en Chine du Sud pour traiter les bronchites chroniques ce qui a attiré l’attention de chercheurs du monde entier. 

Des études scientifiques ont alors été réalisées dans les années 1980 pour analyser les bienfaits thérapeutiques du Jiaogulan. 

Une adaptogène supérieure

Le jiaogulan a la capacité de résister à des températures extrêmes (jusqu’à -15°). Cette capacité de la plante chinoise à survivre à des conditions climatiques extrêmes donne une précieuse indication sur les propriétés qu’elle apporte à l’organisme humain. 

Le Jiaogulan appartient à la catégorie des plantes adaptogènes. Elle permet d’améliorer la capacité de l’organisme humain à s’adapter à des conditions de vie difficiles. 

Les plantes adaptogènes aident l’organisme à s’adapter et contrecarrer les effets du stress. Elles renforcent le système immunitaire, améliorent l’humeur et diminuent la fatigue. 

Les recherches scientifiques sur la plante en Chine et au Japon ont identifié des qualités très proches de celles du Ginseng. C’est pour cette raison que le Jiaogulan possède le surnom de “Ginseng du Sud”. La plante est aussi appelée “Herbe Magique » par certains peuples locaux chinois, de par ses nombreux bienfaits. 

L’herbe de l’immortalité 

montagne-chinoises-brumes-immortel

“Herbe de l’immortalité” (xiancao 仙草) est l’un des nombreux surnoms de la plante. Mais pourquoi ce nom si élogieux? 

Des études scientifiques ont permis d’identifier la présence de 82 saponines. Il s’agit d’une famille de molécules qui constituent le principe actif de la plante. 

Ces saponines sont responsables de l’effet équilibrant du Jiaogulan à la fois sur le système immunitaire, le système nerveux, les fonctions cognitives, la pression artérielle, le système reproducteur, et le système endocrinien.

Les saponines sont présentes dans le Ginseng ainsi que dans l’Astragale mais en quantité inférieure. Ceci donne une idée du potentiel important de la plante.

Les chinois ont pu expérimenter les multiples bienfaits du Jiaogulan au cours des siècles.  Ils lui ont rendu hommage par le nom d’herbe d’immortalité. 

Histoire du Jiaogulan

Une arrivée tardive en MTC

Bien que l’on retrouve le jiaogulan dans de nombreux pays asiatiques, les premières traces écrites de la plante proviennent de Chine. C’est dans un ouvrage datant de la dynastie des Ming (1368-1644), Materia Medica for Famine, que la plante est pour la première fois décrite.

L’auteur du livre, Zhu Xiao, décrit le Jiaogulan comme un potentiel complément alimentaire pour supporter la famine, sans faire allusion aux propriétés médicinales de la plante.

Ce n’est qu’en 1578 qu’un célèbre herboriste du nom de Li Shi-Zhen évoque les propriétés médicinales de la plante dans son ouvrage du nom de Compendium of Materia Medica. Le Jiaogulan est alors présenté comme une plante pouvant traiter l’hématurie, les oedèmes et douleurs au larynx, les chaleurs et oedèmes au cou, ainsi que des tumeurs. 

Le Jiaogulan n’a pas eu un usage très répandu en Chine. La plante était essentiellement utilisée par les populations locales des régions montagneuses de la Chine du Sud. 

C’est pour cette raison qu’elle n’apparaît pas dans les ouvrages canoniques de la médecine traditionnelle chinoise. Elle aurait été ajoutée sur le tard aux plantes de la pharmacopée chinoise. 

“Mieux que le Ginseng“

ginseng-racine-plante-chinoise-tonique

Les populationslocales de la Chine du Sud utilisaient le Jiaogulan pour ses vertus tonifiantes. Elles le prenaient sous la forme de thé avant d’aller travailler afin d’améliorer leur résistance à l’effort. 

Le Jiaogulan était également pris comme une panacée et comme un “élixir de jouvence”. Les chinois l’utilisaient pour traiter les rhumes et d’autres maladies infectieuses. 

La plante était parfois considérée comme étant “meilleure que le Ginseng”. 

Une histoire raconte que la consommation de thé de Jiaogulan par les habitants du Mont Fanjing en Chine leur aurait permis de vivre centenaire. 

Les récentes découvertes scientifiques

Les premières études scientifiques réalisées sur les effets thérapeutiques de la plante datent de 1972. Le Jiaogulan a ensuite été intégré à la grande liste des plantes de la pharmacopée chinoise. Elle est alors utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoires, détoxifiantes, et expectorantes. 

Ensuite dans le milieu des années 1970, des études japonaises découvrent de nouvelles qualités de la plante. Un scientifique découvre que le goût sucré des feuilles de Jiaogulan pourraient remplacer le saccharose.

Suite à cette découverte, le Jiaogulan devient un édulcorant utilisé au Japon et connu sous le nom de “Ammachazuru”.

Par la suite, d’autres études scientifiques ont permis de prouver les qualités adaptogènes de la plante. 

Composition riche en antioxydants 

Le Jiaogulan est une plante à la composition riche en antioxydants et autres agents actifs ce qui lui confèrent des vertus thérapeutiques multiples. Selon le scientifique japonais, Tsunematsu Takemoto, le Jiaogulan possède des agents actifs très similaires au Ginseng.

Il contient 82 saponines gypenosides, des vitamines (A, C et E), des minéraux (fer, zinc, cuivre, magnésium, manganèse, sélénium, potassium, phosphore) et oligo-éléments, ainsi que 18 acides aminés.

Les bienfaits du Jiaogulan

Antioxydant 

Le jiaogulan est un puissant antioxydant. Cette étude a permis de montrer que le jiaogulan contenait un polysaccharide à l’activité antioxydante.

Stimule le système immunitaire

Des études ont pu montrer l’action du jiaogulan sur l’amélioration du système immunitaire avec en particulier l’activité des macrophages, des lymphocytes T et des cellules natural killer. 

Cette étude réalisée sur des souris a permis de montrer les effets du gynostemma pentaphyllum sur la préservation de la fonction immunitaire. 

Réduit le stress et l’anxiété

En vertu de ses qualités de plante adaptogène, le jiaogulan permet d’améliorer les capacités de l’organisme à résister au stress et à l’anxiété. Il contribue à l’amélioration du bien-être général. 

Améliore la santé cardiovasculaire

Le jiaogulan permettrait également de lutter contre les risques de maladies cardiovasculaires. Cette étude a pu montrer le potentiel de la gynostemma pentaphyllum pour traiter les patients atteints de diabète de type 2 grâce à son action sur la réduction du glucose sanguin. La plante permettrait également d’abaisser le taux de mauvais cholestérol (LDL) et d’augmenter le taux de bon cholestérol (HDL).

Anti-fatigue 

Le jiaogulan était utilisé traditionnellement par la population des régions montagneuses de Chine du Sud pour mieux supporter la fatigue. De par sa teneur riche en saponines, la plante améliore les capacités de résistance à l’effort physique. Elle offre ainsi une solution intéressante pour les sportifs souhaitant améliorer leurs performances physiques. 

Stimule les fonctions cognitives

Le jiaogulan, en sa qualité de plante adaptogène, booste les capacités cérébrales.

D’après cette étude, la gynostemma possède une action neuroprotectrice pouvant servir en prévention de la maladie de parkinson.

Action détoxifiante

Le jiaogulan soutient la fonction digestive. Il peut aider l’organisme à se débarrasser des toxines et renforcer le métabolisme. 

Posologie

 Le jiaogulan peut se consommer : 

  • En gélules. Pour une gélule contenant 10 mg de gypenosides, la dose généralement prescrite est alors de 2 à 3 gélules par jour. 
  • En feuilles séchées. Ajouter 1-2 cuillères à café d’herbe séchée dans 20 cl d’eau chaude, puis laisser infuser pendant 40 minutes. Possibilité de prendre 1 à 3 tasses par jour. 

Contre-indications et effets secondaires 

Le Jiaogulan est contre-indiqué pour : 

  • Les femmes enceintes ou allaitantes. 
  • Toute personne devant subir une opération chirurgicale. 

La plante peut causer quelques effets secondaires bénins tels que des nausées, des troubles de la fonction digestive. Toutefois de façon générale, le plante peut être consommée sans danger. 

Avis de l’Oncle Tao

Le Jiaogulan est une plante de la tradition chinoise aux nombreux bienfaits. En tant que plante adaptogène proche du Ginseng dans sa composition, elle permet d’améliorer les capacités de l’organisme à résister aux efforts physiques et mentaux. Un must pour les sportifs!


Sources et références scientifiques : 

Xiaoya Shang, Yu Chao, Yuan Zhang, Chengyuan Lu, Chunlan Xu, Weining Niu, 2016, Immunomodulatory and Antioxidant Effects of Polysaccharides from Gynostemma pentaphyllum Makino in Immunosuppressed Mice 

Xiaoya Shang, Yu Chao, Yuan Zhang, Chengyuan Lu, Chunlan Xu, and  Weining Niu, 2016, Immunomodulatory and Antioxidant Effects of Polysaccharides from Gynostemma pentaphyllum Makino in Immunosuppressed Mice

V T T Huyen, D V Phan, P Thang, N K Hoa, C G Ostenson, 2010, Antidiabetic effect of Gynostemma pentaphyllum tea in randomly assigned type 2 diabetic patients

Ron Teeguarden, 1998, The Ancient Wisdom of the Chinese Tonic Herbs

David Winston, 2019, Adaptogens Herbs for Strengh, Stamina, and Stress Relief

Hyun Sook Choi, Mi Sook Park, Seung Hwan Kim, Bang Yeon Hwang, Chong Kil Lee, Myung Koo Lee, 2010, Neuroprotective effects of herbal ethanol extracts from Gynostemma pentaphyllum in the 6-hydroxydopamine-lesioned rat model of Parkinson’s disease

Jiaogulan – China’s ‘Immortality Herb’, 1999, Dr Jialiu Liu, Michael Blumert

Des plantes chinoises pour éveiller sa spiritualité !

Des plantes chinoises pour éveiller sa spiritualité – Presse Galactique

https://pressegalactique.com/2021/05/25/des-plantes-chinoises-pour-eveiller-sa-spiritualite/

par Samuel Tessier

Le soin par les plantes remonte à l’origine de l’humanité. Les peuples primitifs utilisaient les plantes à la fois dans un but préventif et curatif. Mais plus que cela, les plantes les mettaient en relation avec le sacré. Dans toutes les grandes traditions religieuses, les plantes sont vues comme un cadeau de Dieu aux hommes pour vivre en harmonie.

Les plantes chinoises, un cadeau pour vivre en harmonie

Dans la médecine traditionnelle chinoise, l’homme est appréhendé dans sa relation avec l’univers. Le bien-être est alors le résultat de l’harmonie de l’homme avec lui-même et son environnement. Cela recouvre l’ensemble des dimensions de l’être : la dimension physique, mentale, émotionnelle, et spirituelle.

Ainsi lorsqu’une personne connaît un déséquilibre, le praticien replace l’individu dans un tout. Cette approche permet ainsi d’interroger le sens de la vie de la personne et de toucher à sa matrice spirituelle.

Selon les conceptions de la médecine chinoise, certaines plantes agissent non seulement sur le corps mais également sur l’esprit (Shen).

Le Shen est alors cette notion qui regroupe à la fois les fonctions psychiques et spirituelles de l’individu. Sur le plan spirituel, le Shen représente la connexion de l’être avec l’univers.

Il existe donc des plantes chinoises qui étaient connues pour nourrir l’esprit. Elles étaient utilisées notamment par les moines taoïstes afin de les aider à accomplir une vie riche de sens.

3 plantes chinoises pour nourrir l’esprit

Le ginseng

Vous avez très certainement entendu parler du Ginseng. Le Ginseng est utilisé en Asie et en Amérique du Nord depuis des siècles, aussi bien dans la médecine amérindienne que dans la médecine traditionnelle chinoise. Sa racine est vue comme une véritable panacée. Parmi ses nombreuses propriétés, elle est connue pour stimuler l’énergie et la vitalité.

Selon la tradition taoïste, le Ginseng est une plante aux vertus extraordinaires. Elle permettrait de nourrir les trois trésors pour vivre une vie harmonieuse : le Jing ( l’essence), le Qi ( énergie vitale) et le Shen (esprit).

Par ailleurs, les moines bouddhistes ont toujours considéré le Ginseng comme une plante de l’esprit, favorable aux pratiques méditatives.

L’astragale

L’astragale est l’une des grandes plantes toniques de la tradition chinoise aux côtés du Panax Ginseng, du Ginseng Sibérien, du Schisandra et du Reishi.

Elle est une plante appartenant à la famille des adaptogènes, c’est-à-dire qu’elle améliore les capacités de l’organisme à résister à l’effort et au stress.

Très populaire dans la médecine traditionnelle chinoise, l’astragale est connue pour revitaliser l’énergie spirituelle.

Le Reishi

Le reishi est un champignon chinois aux multiples bienfaits pour la santé. Il est connu sous le nom de “champignon de l’immortalité spirituelle”. Le Reishi avait la réputation d’être un champignon permettant d’augmenter sa puissance spirituelle.

Très réputé dans la médecine traditionnelle chinoise, le champignon était traditionnellement réservé à l’Empereur afin d’augmenter sa longévité.

De même que l’astragale, le Reishi est un adaptogène. Il permet à l’organisme de mieux résister à l’effort et au stress.

Selon certains récits, les moines taoïstes consommaient le Reishi afin de les aider à méditer, en favorisant à la fois le calme de l’esprit et la concentration.

Vivre une vie spirituelle grâce aux plantes chinoises

Les plantes chinoises au-delà de leurs nombreux bienfaits pour l’organisme permettent de retrouver le lien sacré avec la nature et l’univers. Elles sont un cadeau pour vivre une vie riche de sens. L’ensemble des grandes religions ont utilisé les plantes dans leurs pratiques spirituelles. Les moines taoïstes en particulier utilisaient certaines de ces plantes pour les accompagner dans leurs pratiques pour vivre une vie harmonieuse.

Prenez bien soin de vous.

Samuel Tessier

Source : Oncle Tao

L’école OSE apprend aux enfants à grandir en harmonie avec la nature !

école OSE

https://sain-et-naturel.ouest-france.fr/lecole-ose-apprend-aux-enfants-a-grandir-en-harmonie-avec-la-nature.html?fbclid=IwAR1j4L9RKEPbBFr3NVMvyoq9wFYx1u8HL5fKFQCOUiekzQnkjvDQN0vMruo

LA VALEUR ET LES BIENFAITS DE LA RELAXATION !

LA VALEUR ET LES BIENFAITS DE LA RELAXATION – Presse Galactique

https://pressegalactique.com/2021/05/17/la-valeur-et-les-bienfaits-de-la-relaxation/

par Ann Albers

La relaxation fait partie intégrante de mon emploi du temps. Chaque jour, même si ce n’est que pour quelques minutes, je prends le temps de faire quelque chose de profondément paisible. Il peut s’agir de m’asseoir et de prendre mon petit-déjeuner sur la terrasse, de me promener dans le jardin, de méditer, d’écouter la symphonie d’oiseaux dans mes arbres ou, plus récemment, de regarder en direct le volcan islandais – en appréciant au plus haut point le grondement et la splendeur de notre mère la terre qui donne naissance.

Dans ces moments de détente, je n’ai ni objectif ni problème. Je suis dans le présent, j’apprécie et je profite des plaisirs simples ici et maintenant. Ma respiration se calme. Mon corps se détend et, le plus souvent, je ressens le contact de mes anges et la chaleur divine qui circule dans mon corps.

Le temps que je passe à me détendre importe moins que le fait que je le fasse régulièrement. Certains jours, j’ai la chance de pouvoir faire une promenade de deux minutes dans mon petit jardin, mais le simple fait d’apprécier une tomate qui mûrit ou de sentir le parfum piquant de la coriandre fraîche m’attire profondément dans le présent. Ces moments deviennent un point d’étalonnage vers des réalités vibratoires profondes et aimantes. Ensuite, lorsque les défis de la vie se présentent, je me souviens plus rapidement et plus facilement comment atteindre ces espaces de paix.

Lorsque j’ai appris que je devais faire réparer une grosse voiture il y a quelques semaines, la première chose que j’ai faite a été de respirer et de me détendre. J’ai rendu grâce pour le timing parfait. J’ai remercié pour ma sécurité. J’ai compté mes bénédictions. Tout s’est déroulé avec un inconvénient mineur. Les factures vont et viennent dans le flux lorsque je me détends et que je fais confiance au flux de l’amour éternel. Toutes ces années à regarder l’univers fonctionner m’ont convaincu de la nature temporelle de la réalité. Je peux aussi bien profiter des moments.

On a récemment diagnostiqué un grave problème de santé chez un être cher. Je n’ai pas perdu une seconde à m’apitoyer sur mon sort ou sur le leur. Je me suis promenée dans le jardin, j’ai senti l’herbe à mes pieds, j’ai apprécié les roses, j’ai remercié pour la vie et le bien-être, puis dans cet espace à haute vibration, j’ai commencé à envoyer de l’énergie, à regarder, à prier et à imaginer qu’ils soient guidés vers les meilleurs soins possibles. Ils sont déjà sur le chemin du retour à la normale.

Humoristiquement, au moment où j’écris ces lignes, je suis de nouveau assis dans un atelier de réparation et je viens d’apprendre que je dois faire réparer une autre voiture. J’ai respiré, je me suis installé dans mon fauteuil dans le hall et je me suis détendu. Je suis reconnaissante d’être ici dans le confort où je peux écrire le bulletin, regarder en ligne avec Braco, et travailler sur d’autres projets. Quel monde béni nous vivons pour avoir de telles commodités !

J’avais l’habitude de m’énerver à propos de ces choses que je considérais autrefois comme des « interruptions de la vie ». Je les vois maintenant comme faisant partie de la vie – des opportunités de choisir mes vibrations et donc mon expérience de la réalité. La relaxation régulière m’a appris à gérer ces choses avec grâce, avec foi et avec la conviction que tout va bien.

Comme beaucoup d’entre nous, j’ai été élevé dans une culture qui envoyait le message tacite que la relaxation était un luxe ; que nous ne pouvions nous détendre que lorsque tout le monde s’était occupé de nous, que les défis avaient été relevés, que la maison était propre, que la vaisselle était faite, que les factures étaient payées, que les appels étaient retournés, et que la vie semblait parfaite. Personne n’a dit cela, mais il était rare que je voie quelqu’un se détendre alors qu’il y avait encore des choses à faire…

Je n’oublierai jamais la première fois que j’ai été témoin du pouvoir vibratoire de la relaxation. J’avais prévu de faire des courses avec une amie. Nous avions toutes les deux un emploi du temps chargé, et cela semblait être un bon moyen de se retrouver. Lorsque je suis arrivée chez elle le samedi matin, prête à partir, elle prenait tout son temps pour préparer le déjeuner. Je me suis donc détendue et j’ai suivi son plan. Nous avons dressé une jolie table dans son jardin, nous nous sommes amusées à préparer le repas, puis nous nous sommes détendues pendant une heure en discutant et en mangeant. Lorsque nous sommes montées dans la voiture, il n’y avait pas de circulation, pas de foule dans les magasins, et nous avons fait nos courses en un temps record.

Nous vivons, collectivement, un énorme changement de paradigme sur terre. Notre premier réflexe face à un défi est souvent d’analyser, de penser, d’agir et de réagir. Cela ne fonctionne tout simplement plus bien dans ces vibrations supérieures qui affluent dans notre réalité. Au lieu de cela, dès que vous avez un défi et que vous voyez votre esprit tourner, arrêtez-vous. Changez. Faites circuler l’amour. Entrez dans une vibration supérieure. Respirez… Détendez-vous…

Votre énergie est votre bien le plus précieux – plus précieux que l’argent à la banque qui va et vient en fonction de votre vibration. Votre énergie a plus de valeur que le temps, car il passera de manière productive ou non, en fonction de votre vibration. Votre énergie est plus importante que la validation du monde, car l’Amour qui vous alimente veut toujours valider votre lumière et votre bonté, et vous le ressentirez si vous êtes dans une bonne vibration. Il n’y a rien de plus important que de faire les choses très simples mais profondément productives que vous pouvez faire pour maintenir votre vibration dans un espace plus élevé. La relaxation est l’un des exercices les plus faciles, une fois que vous vous êtes entraîné à la pratiquer régulièrement.

Certains disent qu’on ne peut pas apprendre de nouveaux tours à un vieux chien, mais je dirais que notre esprit, comme un vieux chien, répondra toujours à ce qui lui semble le mieux. Nous pouvons apprendre de nouvelles habitudes, programmer quelques minutes de relaxation dans chaque journée, et ainsi créer de nouvelles façons de réagir à la vie. Nous pouvons être la première vague d’âmes dans laquelle les miracles deviennent monnaie courante.

Respirez. Détendez-vous. L’univers vous aime.

Voici quelques conseils pour vous aider à vous détendre plus régulièrement…

1. Prenez des vacances intérieures

Nous prenons une douche, nous nous brossons les dents et nous prenons notre petit-déjeuner. Nous prenons le téléphone et vérifions nos messages régulièrement. Nous faisons le plein de notre voiture et faisons la vidange quand c’est nécessaire. Nous nettoyons nos maisons, nous appelons nos amis et nous faisons des milliards de choses pour entretenir nos biens et les relations proches dans nos vies. Il est logique que nous puissions nous entraîner à prendre l’habitude de prendre quelques minutes par jour pour entretenir notre esprit et notre humeur, et pour élever notre esprit. La bonne nouvelle est que ce type d’entretien est en fait amusant !

L’une des suggestions des anges est de prendre régulièrement, voire quotidiennement, des « vacances intérieures ». Il suffit de s’asseoir tranquillement, de fermer les yeux et d’imaginer un endroit qui vous semble paradisiaque – une plage, un torrent de montagne, une forêt, une cabane, un château, sur une colline enneigée, enveloppé dans une couverture chaude et observant les aurores boréales… tout scénario qui vous aide à vous sentir fantastique fera l’affaire. Si vous avez du mal à imaginer, trouvez une photo que vous avez prise ou une image sur le web qui vous transporte et observez-la simplement en vous autorisant à vous imaginer dans la scène. Respirez. Détendez-vous. Soyez. Demandez-vous : « Comment me sentirais-je dans un tel endroit si je n’avais nulle part où aller, rien à faire, pas un souci au monde ? » Laissez-vous aller à ces sentiments.

2. Concentrez-vous sur une chose

Un vieux truc pour vous aider à vous détendre consiste à respirer lentement et profondément tout en regardant n’importe quoi avec un seul esprit. Par exemple, vous pouvez respirer profondément et fixer la flamme d’une bougie, en l’observant simplement et en la laissant vous hypnotiser et vous détendre. Vous pouvez vous asseoir au bord d’un ruisseau ou regarder une vidéo de vagues ou d’eau courante. J’ai regardé les éruptions volcaniques en Islande comme une sorte de méditation avec Mère Nature.

Vous pouvez fixer un rocher, observer votre main, ou choisir n’importe quoi et vous concentrer sur lui, l’observer, l’étudier et simplement « être » avec lui. Cela vous ramène au présent, où que vous vous trouviez, et aide votre être tout entier à se détendre. L’anxiété a du mal à rivaliser avec un esprit présent et intensément concentré sur autre chose.

3. Si vous n’arrivez pas à vous détendre, appuyez sur le bouton « Reset ».

Si vous n’arrivez pas à vous détendre ou à concentrer votre esprit sur quelque chose avec intensité, abandonnez et faites une sieste ! Couchez-vous tôt.

Il y a des moments où la seule chose qui vous aidera à vous détendre et à réajuster votre énergie est de vous réinitialiser aussi sûrement que vous réinitialiseriez votre téléphone ou votre ordinateur lorsque la « boule qui tourne » ne peut être arrêtée.

Nous travaillons tous à changer notre paradigme, à cesser d’utiliser le monde extérieur et les autres comme une excuse pour nous sentir mal, et à récupérer le pouvoir de concentration que Dieu nous a donné. Nous apprenons le pouvoir de la présence et la valeur incroyable de la relaxation.

Nous apprenons, lentement mais sûrement, que la gestion de notre esprit et de notre vibration est plus importante que de tourner en rond face à un défi ou à un désir, car une vibration élevée permet à l’univers de travailler en notre faveur et inspire une action efficace et stimulante.

Essayez donc, cette semaine, de vous réserver du temps, ne serait-ce que quelques minutes par jour, pour commencer à pratiquer la relaxation comme moyen de permettre naturellement, facilement et gracieusement à votre vibration de s’élever.

Source: https://www.visionsofheaven.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

Vidéo : Le système immunitaire, notre premier vaccin ! – Pr Henri Joyeux

AVS] Le système immunitaire, notre premier vaccin ! - Pr Henri Joyeux -  YouTube