LA SAISON DES FRUITS, DES GRAINES ET DES CHAMPIGNONS

https://pressegalactique.com/2022/09/15/la-saison-des-fruits-des-graines-et-des-champignons/

MARTINAGUE L’ELFE transmis par Alain Titeca

Je nomme Martinague, bienvenue dans mon royaume. Je suis un elfe vert et le gardien de cette forêt située à la frontière franco-belge.

La fin de l’été, le mois de septembre dans votre calendrier est le temps des petits fruits, en particulier, des noisettes, mais aussi des mûres et des glands. Ensuite, viendra le temps des châtaignes et des champignons. Je voudrais simplement, vous rappeler que vous pouvez cueillir avec parcimonie plantes sauvages comestibles et champignons en veillant à bien les identifier. Le principe de base est de cueillir uniquement ce que vous connaissez.

Je vous propose de nous attarder sur les bienfaits du noisetier que vous pouvez utiliser sous différentes formes.

Feuilles, chattons coquilles peuvent être utilisées en infusions ou en décoction pour activer la circulation sanguine. Cet usage est également protecteur du système nerveux.

La microcirculation et le retour veineux.

Hémostatique, le noisetier favorise la cicatrisation. En particulier pour les femmes qui vivent des saignements vaginaux anormaux. Son usage est également conseillé pour les saignements de nez ou tout autres saignements anormaux.

Enfin, le noisetier utilisé en infusions, en décoctions ou en gemmothérapie est bienfaisant pour votre système respiratoire. Il permet de combattre l’asthme, les allergies. Il est également conseillé si vous souhaitez apprendre à vous nourrir du prana, cette énergie vitale qui nous entoure et que vous pouvez ingérer en conscience grâce à votre respiration.

Le noisetier, sous ses différentes formes, s’associe très bien avec d’autres plantes en fonction de vos besoins. Certains vous diront que le noisetier n’est pas une plante médicinale majeure. Moi, je vous propose, au contraire, de le considérer comme tel pour son action tonique micro veineux. Il est, ainsi, un excellent allié pour les autres plantes médicinales qui ont des effets spécifiques et ciblés. Pour vous donner simplement deux exemples. La synergie noisetier et plantains constitue un excellent cicatrisant et reconstructeur de votre peau. Associé au tilleul et au romarin, il devient protecteur de votre système nerveux central et de votre cerveau. Enfin, en synergie avec l’ortie, le bouleau ou la bardane il est un dépuratif puissant.

Qui est le plus surpris et apeuré, le chevreuil qui gambade allègrement sur son territoire ou l’humain perdu dans la forêt ?

Il est des rencontres improbables et inattendues.

Je vous invite à saisir la beauté de l’instant.

Lorsque vous empruntez des chemins inconnus, attendez-vous à vous perdre à un moment ou à un autre. C’est souvent dans cet instant que le temps se suspend et où tout devient possible.

Paradoxalement, je dirais, que dès l’instant où vous vous autorisez à vous perdre, vous vous êtes déjà retrouvé. En réalité, lorsque vous perdrez l’ancienne version de vous-même, vous pouvez découvrir la nouvelle version de ce que vous êtes.

Je remarque simplement, que certains d’entre vous, qui jusqu’à lors étaient fortement ancrés dans leur matière, s’ouvrent à une réalité nouvelle. Quoiqu’il puisse advenir, je vous invite à vous laisser surprendre et à vous émerveiller de la beauté du monde qui vous entoure, de l’abondance de votre mère nature.

10 BONNES RAISONS DE MANGER DES FIGUES

https://pressegalactique.com/2022/09/06/10-bonnes-raisons-de-manger-des-figues/

LES SUPPORTS NATURELS POUR CHEMINER VERS L’ÉTAT DE SANTÉ ! Archange Raphaël

https://pressegalactique.com/2022/08/23/les-supports-naturels-pour-cheminer-vers-letat-de-sante/

ARCHANGE RAPHAËL transmis par Alain Titeca

Je suis Raphaël, l’archange des Médecins, des soignants et des guérisseurs. Mon rayon vert porte la guérison pour peu que vous le laissiez envahir votre être.

L’alimentation, votre façon de vous nourrir constitue le premier support important pour cheminer vers l’état de santé. Je vous invite à diversifier votre alimentation, à éviter les plats préparés industriels et aussi à appliquer la règle des 4 V :

V pour végétale, car tous les sels minéraux, les oligo-éléments et les vitamines se trouvent dans les fruits et légumes

V pour vivants car une fois cuits les végétaux perdent plus de la moitié de leurs bienfaits

V pour varier, 3 fruits et légumes crus à chaque repas. Manger et aussi un acte de partage convivial. Il est important de manger de tout

Le dernier V pour vitesse. Globalement, vous mangez beaucoup trop vite. Un repas, dans l’idéal, c’est 40 mn.

La gestion du stress, des émotions, de notre égo et de notre mental

Toutes les techniques basées sur la respiration consciente, les différentes formes de méditations, le yoga, la sophrologie ou encore la cohérence cardiaque, sont les bienvenues. Elles constituent de bons outils pour vous aider à gérer votre stress et vos émotions, mais aussi pour apprendre à mettre votre égo au service de ce que vous êtes, tout comme pour penser moins et ressentir plus. Offrez-vous des temps de recentrage, de silence intérieur, de vacuité, réguliers, courts, mais quotidiens.

L’usage des plantes sous différentes formes 

Depuis toujours, les plantes sont à l’origine des remèdes que vous utilisez régulièrement. Les molécules présentes dans les plantes médicinales ont été copiées par l’industrie pharmaceutique. Vous pouvez utiliser les plantes médicinales sous différentes formes mais plus vous vous tournerez vers les plantes sauvages, plus leurs effets seront bénéfiques.

Après vos cueillettes ou vos achats en herboristes, vous pouvez utiliser les plantes en infusions ou décoctions, sous forme d’huiles essentielles, de macérations huileuses ou alcooliques. Vous pouvez également faire appel à la gemmothérapie l’utilisation des macérats de bourgeons, propose des supports intéressants, en fonction de là où vous vous trouvez. Dans tous les cas, la gemmothérapie fait évoluer votre terrain, mais ne traite pas le ou les symptômes, à l’instar de l’homéopathie.

Nos cinq sens constituent un joli fil rouge sur ce chemin de la Guérison, de la réunification. L’éveil de nos cinq sens renforce la présence dans ce que nous sommes.  En effet, vos cinq sens vous relient au monde et plus ils sont en éveil, au plus vous serez dans la Présence en pensant moins et en ressentant plus.

La lithothérapie et le monde minéral 

Nous pourrions dire que chaque pierre à une âme. En tout cas, chaque pierre possède une vibration particulière et nous pouvons aisément mobiliser cette énergie pour avancer sur le chemin de la réunification. Nous pouvons utiliser ces vibrations pour recouvrer ce que nous sommes en réalité.

Les pierres de précieuses sont de bonnes alliées. Globalement, vous pouvez utiliser les pierres de protection. Chaque pierre possède une particularité et les pierres d’ouverture. Ces dernières vous aideront à ouvrir et aligner vos centres énergétiques, vos Chakras.

Le Bicarbonate 

Le Bicarbonate de soude est un élément minéral, naturellement présent dans votre organisme. Ses bienfaits sont nombreux pour votre santé, mais aussi pour votre environnement de vie.

Le point le plus essentiel est de prendre soin de soi au quotidien par mille et un petits gestes en suivant ce qui vous fait vibrer. Il ne s’agit pas d’un support à proprement parler mais plutôt d’une posture intérieure. N’oubliez jamais que vous êtes créateurs de votre réalité.

Il est temps de vivre vos rêves de façon à nourrir la foi en ce que vous êtes.

Humilité et Gratitude

TRAITER LA BRONCHITE NATURELLEMENT AVEC DU CITRON

https://pressegalactique.com/2022/07/02/traiter-la-bronchite-naturellement-avec-du-citron/

31 REMÈDES NATURELS AMÉRINDIENS

https://pressegalactique.com/2022/06/29/31-remedes-naturels-amerindiens/

Beaucoup d’entre nous connaissent les avantages de l’échinacée en tant qu’antibiotique, de l’écorce de saule comme analgésique et de l’aloès pour le traitement de la peau. Mais ceci n’est rien comparé à ce que les Indiens d’Amérique ont découvert et utilisé depuis des centaines d’années.

Vous trouverez ci-dessous une liste de plantes, arbres, fruits et fleurs indigènes uniques en Amérique du Nord qui présentent des avantages surprenants. Un grand nombre de ces remèdes naturels sont toujours utilisés, notamment la cire et le pollen d’abeille, la camomille, etc.

Il est difficile de savoir comment les Amérindiens ont déterminé quelles plantes pourraient avoir des propriétés médicinales, mais des études scientifiques ont depuis lors, vérifié leurs bienfaits. Par exemple, l’aspirine que nous connaissons qui est un dérivé de la Salicine est une substance chimique présente dans l’écorce interne du saule, utilisée autrefois pour lutter contre la fièvre et la douleur.

Ces médicaments étaient généralement administrés via des thés ou des pâtes ingérés ou appliqués à l’extérieur. Parfois, les plantes étaient consommées comme nourriture, ajoutées à de la nourriture ou à de l’eau. À l’occasion, une pommade ou un cataplasme était appliqué sur les plaies ouvertes. (Je vous recommande fortement d’éviter cette pratique si vous n’êtes pas un professionnel de santé).

Plutôt que d’énumérer à l’infini les plantes qui guérissent les mêmes conditions, j’ai essayé d’isoler les plantes les plus répandues afin que cela soit plus facile de se les procurer.

Comme toujours, consultez votre médecin et faites beaucoup de recherches avant d’utiliser l’une d’elles, surtout si vous êtes enceinte ou si vous avez déjà un traitement médical.

Voici la liste des remèdes des Indiens d’Amérique :

Luzerne : soulage la digestion et aide à la coagulation du sang. Les utilisations contemporaines comprennent le traitement de l’arthrite, des affections de la vessie et des reins et de la résistance des os. Améliore le système immunitaire.

Aloès : il suffit de collecter le gel contenu dans les feuilles pour traiter les brûlures, les piqûres d’insectes et les plaies et autres irritations.

Aspen : l’écorce interne ou le xylème est utilisé dans un thé pour traiter la fièvre, la toux et la douleur. Il contient de la salicine, qui se trouve également dans les saules et constitue l’ingrédient principal de l’aspirine.

Pollen d’abeille : mélangé à de la nourriture, il peut stimuler l’énergie, faciliter la digestion et renforcer le système immunitaire. Si vous êtes allergique aux piqûres d’abeilles, vous serez probablement allergique au pollen d’abeilles.

Cire d’abeille : la cire est utilisée comme pommade contre les brûlures et les piqûres d’insectes, mais uniquement à usage externe.

La Mûre : La racine, l’écorce et les feuilles écrasées et infusées dans un thé sont utilisées pour traiter la diarrhée, réduire l’inflammation et stimuler le métabolisme. En gargarisme, il traite les maux de gorge, les ulcères de la bouche et l’inflammation des gencives.

Framboise noire : Les racines de cette plante sont écrasées et utilisées comme thé ou bouillies et mâchées pour soulager la toux, la diarrhée et la détresse intestinale générale.

Sarrasin : les graines sont utilisées dans les soupes et sous forme de bouillie pour réduire la pression artérielle, aider à la coagulation du sang et soulager la diarrhée.

Cayenne : Les gousses sont utilisées comme analgésiques lorsqu’elles sont prises avec des aliments ou bues dans un thé. Également utilisé pour traiter l’arthrite et les troubles digestifs. Elles sont parfois appliquées sur les plaies sous forme de poudre pour augmenter le flux sanguin et agissent comme un antiseptique et un anesthésique pour atténuer la douleur.

Camomille : Les feuilles et les fleurs sont utilisées comme thé pour traiter les problèmes intestinaux et les nausées.

Cerisier de Virginie : considérées par les tribus amérindiennes comme un traitement médical polyvalent, les baies sont dénoyautées, séchées et broyées pour en faire un thé ou un cataplasme pour traiter divers maux. Ceux-ci incluent la toux, le rhume, la grippe, la nausée, l’inflammation et la diarrhée. En pommade ou en cataplasme, il est utilisé pour traiter les brûlures et les plaies.

Échinacée : également connu sous le nom d’échinacée pourpre, il s’agit d’un médicament amérindien classique utilisé pour renforcer le système immunitaire, combattre les infections et la fièvre. Il est également utilisé comme traitement antiseptique et général contre le rhume, la toux et la grippe.

Eucalyptus : L’huile des feuilles et des racines est un traitement courant lorsqu’elle est infusée dans un thé pour traiter la toux, les maux de gorge, la grippe et la fièvre. Il est utilisé de nos jours comme ingrédient dans les gouttes pour la toux.

Fenouil : Une plante au goût de réglisse, utilisée dans le thé ou mâchée pour soulager la toux, les maux de gorge, faciliter la digestion, soulager la diarrhée. Il est également utilisé comme un cataplasme pour le soulagement des yeux et des maux de tête.

La grande camomille : utilisé à ce jour comme un soulagement naturel contre la fièvre et les maux de tête, y compris les maux de tête sévères tels que les migraines, il peut également être utilisé pour les problèmes digestifs, l’asthme et les douleurs musculaires et articulaires.

Érythrée Petite Centaurée : Un autre remède contre la fièvre qui est également utilisé pour la douleur générale, les démangeaisons et la raideur des articulations. Il peut être ingéré sous forme de thé, mâché ou réduit en pâte en pommade ou en cataplasme.

Racine de gingembre : Une autre plante superbe de la médecine amérindienne, la racine est broyée et consommée avec de la nourriture, sous forme de thé, de pommade ou de cataplasme. Reconnu à ce jour pour son aptitude à favoriser la santé digestive, il est également anti-inflammatoire, facilite la circulation et peut soulager les rhumes, la toux et la grippe, ainsi que la bronchite et les douleurs articulaires.

Ginseng : C’est une autre herbe contemporaine qui a une histoire qui remonte à travers les cultures depuis des millénaires. Les racines étaient utilisées par les Amérindiens comme additif alimentaire, thé et cataplasme pour traiter la fatigue, stimuler l’énergie, renforcer le système immunitaire et contribuer au fonctionnement général du foie et des poumons. Les feuilles et les tiges ont également été utilisées, mais la racine est celle qui contient le plus d’ingrédients actifs.

La verge d’or : considérée aujourd’hui comme une source d’allergies et d’éternuements, elle était en fait considérée comme un médicament « tout-en-un » par les Amérindiens. En tant que thé, en plus de la nourriture et du baume topique, elle est utilisée pour traiter des affections allant de la bronchite et de la congestion thoracique au rhume, grippe, inflammation, maux de gorge et comme antiseptique des coupures et des abrasions.

Chèvrefeuille : Les baies, les tiges, les fleurs et les feuilles sont utilisées pour traiter localement les piqûres d’abeilles et les infections de la peau. En tant que thé, il est utilisé pour traiter le rhume, les maux de tête et les maux de gorge. Il a également des propriétés anti-inflammatoires.

Houblon : En tant que thé, il est utilisé pour traiter les problèmes digestifs et est souvent mélangé à d’autres herbes ou plantes, comme l’aloès, pour apaiser les muscles. Il est également utilisé pour soulager les maux de dents et les maux de gorge.

Réglisse : Les racines et les feuilles peuvent être utilisées contre la toux, le rhume et les maux de gorge. La racine peut également être mâchée pour soulager les maux de dents.

Molène : En infusion de thé ou ajoutée à une salade ou à un autre aliment, cette plante a été utilisée par les Amérindiens pour traiter l’inflammation, la toux et la congestion, ainsi que les affections pulmonaires générales. C’est assez courant et vous l’avez probablement dans votre jardin ou dans un endroit proche.

Passiflore : Les feuilles et les racines servent à préparer un thé pour traiter l’anxiété et les douleurs musculaires. Un cataplasme pour les blessures cutanées telles que les brûlures, les piqûres d’insectes et les furoncles peut également être fabriqué à partir de passiflore.

Le trèfle rouge : Il pousse partout et les fleurs, les feuilles et les racines sont généralement infusées dans un thé ou sont utilisées pour garnir les aliments. Il est utilisé pour gérer l’inflammation, améliorer la circulation et traiter les affections respiratoires.

Rose Musquée : Elle est connue pour être une source massive de vitamine C et lorsqu’elle est consommée entière, broyée dans un thé ou ajoutée à un aliment, elle est utilisée pour traiter le rhume et la toux, les troubles intestinaux, comme antiseptique et pour traiter l’inflammation.

Romarin : Membre de la famille des pins, utilisé dans les aliments et en tant que thé pour traiter les douleurs musculaires, améliorer la circulation sanguine et comme nettoyant général pour le métabolisme.

Sauge : Un grand arbuste qui couvre une grande partie de l’Amérique du Nord. C’est un insectifuge naturel qui peut être utilisé pour la liste standard des troubles de la digestion, des rhumes et des maux de gorge.

Menthe verte : Utilisée régulièrement par les tribus amérindiennes pour le traitement de la toux, du rhume, de la détresse respiratoire et comme traitement curatif contre la diarrhée et stimulant de la circulation sanguine.

Valériane : La racine sous forme d’infusion dans un thé soulage les douleurs musculaires, la douleur et aurait un effet calmant.

Pin blanc : Les aiguilles et l’écorce interne peuvent être infusées dans un thé afin d’être utilisées comme traitement standard pour la détresse respiratoire et la congestion thoracique.

Voici pour cette liste de quelques remèdes naturels amérindiens. Assurez-vous simplement de les identifier correctement et consultez votre médecin avant de les utiliser.

Source: https://blog.karma-yoga-shop.com/

6 aliments qui contiennent des métaux lourds

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=6-aliments-qui-contiennent-metaux-lourds&mode=diapo

Les vitamines et les nutriments dont les femmes ont besoin

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=vitamines-nutriments-femmes-besoin&utm_source=newsletter&utm_campaign=santenaturelle-vitamines-nutriments-dont-femmes-ont-besoin&utm_medium=santenaturelle-28052022&ium=39000000277467

DE L’AIDE POUR RESTER CENTRÉ PENDANT LE CHAOS

DE L'AIDE POUR RESTER CENTRÉ PENDANT LE CHAOS – Presse Galactique

https://pressegalactique.com/2022/05/18/de-laide-pour-rester-centre-pendant-le-chaos/

LES REMÈDES HOMÉOPATHIQUES CONTRE L’ANXIÉTÉ
Selon le DR. Luc de son livre « Répertoire du peuple ».

Argentum Nitricum – Argentum nitricum est appelé le remède « Et si » : la personne est pleine d’anxiété, d’anticipation, si elle est anxieuse à propos d’un test à venir, d’un entretien, d’une audition, anticipant toujours le pire. Ces personnes sont toujours pressées, motivées, hyper excitées et dans un état d’inquiétude, qui conduit facilement à la diarrhée et aux palpitations, au point qu’elles ne supportent plus d’aller dans les lieux publics. Ce remède est donc très indiqué pour le trac, la peur des examens et la peur de parler en public. Les personnes qui ont besoin d’Argentum nitricum ont généralement une envie intense de sucreries, de sel et de chocolat. Le nitrate d’argent est mis dans les yeux de chaque nouveau-né (malheureusement pas à des doses homéopathiques) pour éviter la possibilité de transmission de la gonorrhée par la mère. Il est donc également indiqué dans les conjonctivites avec écoulement jaune/vert. Une autre indication est la colique chez les bébés. C’est le remède numéro un pour ce destructeur commun du sommeil de la nouvelle maman !

Gelsemium – Le gelsemium est caractérisé par les « D » : somnolent, stupide, étourdi, muet, désorienté et ennuyeux. On comprend tout de suite pourquoi il s’agit d’un remède classique contre la grippe. La personne ressent tout cela « comme si un camion vous avait roulé dessus ». Il a des frissons qui montent et descendent le long de la colonne vertébrale, il se sent si fatigué qu’il pense qu’il ne peut même pas lever le doigt pour prendre quelque chose et elle a même mal en bougeant les yeux. Pourtant, elle ne peut pas s’endormir complètement. Curieusement, malgré la fièvre, elle n’a absolument pas soif, et son pouls est lent ! Les symptômes sont aggravés par le mouvement, la lumière, le bruit et les pièces étouffantes. La personne tremble, bien qu’elle soit apathique et qu’elle ait peu d’endurance. La grippe est accompagnée d’un mal de tête. Le gelsemium a été le principal remède à l’épidémie de grippe de 1996-1997 ! En plus d’être bon pour la grippe, le Gelsemium est un excellent remède pour « entendre les mauvaises nouvelles » : la personne réagit à l’annonce de mauvaises nouvelles comme si elle était paralysée, elle ne peut pas bouger, elle reste assise là, en tremblant. Il est également efficace en cas de fébrilité après un tremblement de terre et en cas d’anxiété d’anticipation (comme l’Argentum nitricum). Cependant, contrairement à Argentum nitricum (où l’anxiété peut commencer des semaines à l’avance), avec Gelsemium, l’anxiété d’anticipation commence juste avant que l’événement n’ait lieu ; par exemple, vous avez un engagement oral, tout semble aller bien jusqu’à ce que vous deviez commencer à parler, puis vous êtes submergé par la peur et les tremblements. Gelsemium est le premier remède contre la peur du dentiste. Il est très indiqué pour les maux de tête, surtout ceux qui sont précédés d’une aura de vision floue et qui s’améliorent lorsque la personne urine beaucoup. Dans le passé, les cas aigus de polio étaient guéris par le Gelsemium.

Ignatia Amara – Même si l’homéopathie n’avait produit que ce remède, cela en vaudrait la peine ! Il y a probablement très peu de gens sur terre qui n’auront jamais besoin de ce remède. En effet, il est indiqué dans les deuils aigus et les chocs émotionnels, principalement liés aux relations. Toute situation de cœur brisé devrait être traitée par Ignatia : la personne présente les symptômes des « 3 S » : s’asseoir, voir et sangloter. Elle se lamente : « Pourquoi moi, Dieu, pourquoi cela m’arrive-t-il ? ». Mais n’essayez pas de la consoler, sinon elle se retournera contre vous dans un accès de rage. Ces pleurs peuvent alors se transformer en un rire hystérique et incontrôlable. Les gens qui ont besoin d’Ignatia ont des humeurs très changeantes ! On peut l’appeler le « Valium homéopathique », car il est également utilisé dans tous les cas où vous êtes contrarié : mauvaises nouvelles, déception (surtout dans les relations avec les amis, la famille, les amants, les enfants, etc.), appréhension et jalousie.

Aurum Metallicum – L’idée principale de ce remède est la dépression et la haine de la vie, au point que les personnes qui ont besoin d’Aurum de façon chronique veulent se suicider (en sautant par la fenêtre). Ce sont généralement des personnes très ambitieuses qui se mettent sous pression avec les plus grandes attentes (des étudiants qui veulent être les premiers de leur classe, des hommes d’affaires qui « mettent tous leurs œufs dans le même panier » comme à la bourse). Chaque fois que la vie ne se déroule pas comme ils l’ont prévu, elle n’a plus de sens pour eux et ils deviennent dépressifs. La même situation peut se produire lorsqu’un adolescent qui est un bon étudiant devient déprimé parce qu’il ne peut pas aller au collège de ses rêves, en raison de problèmes financiers dans la famille. Comme on peut le voir, ce remède est souvent lié à des questions financières, comme on peut s’y attendre de la part du remède or. Une autre situation dans laquelle l’Aurum a une grande valeur est lorsque l’un des deux partenaires d’un mariage de longue durée meurt : le partenaire survivant estime que la vie ne vaut plus la peine d’être vécue. « J’ai perdu le soleil de ma vie », affirment-ils et il n’est pas rare qu’ils meurent peu après la mort de leur partenaire. Les personnes en maison de retraite pourraient donc utiliser ce remède, car elles sont souvent dans un état d’ »abandon » : plus de conjoint ou de mari, peu d’amis restés dans leur vie, et souvent peu de visites des autres membres de la famille. Ces personnes pourraient vraiment dire que le soleil a disparu de leur vie. En fait, pour de nombreuses cultures traditionnelles, le métal or (Aurum) est associé au soleil.

Spigelia – La spigelia est un excellent remède pour les maux de tête du côté gauche, car le mal de tête commence dans la nuque et irradie ensuite vers l’avant de la tête, pour finalement s’arrêter au-dessus de l’œil gauche (comparez la Sanguinaria pour les maux de tête au-dessus de l’œil droit et la Silicea pour les maux de tête au-dessus des deux yeux). La Spigelia est également l’un des meilleurs remèdes contre une affection très douloureuse appelée névralgie tigéminale sur le côté gauche du visage (bien que celle-ci doive elle aussi être prise en charge par un professionnel). Le Dr Luc ne mentionne pas que la Spigelia est un excellent remède pour les palpitations cardiaques, mais c’est le cas, j’en ai fait l’expérience. La spigelia est un remède important contre la péricardite et d’autres maladies du cœur, car les preuves ont été faites avec le plus grand respect des symptômes objectifs et les symptômes subjectifs sont prouvés par d’innombrables confirmations (C. Hering). Les médecins homéopathes prescrivent principalement la spigelia pour traiter les problèmes cardiaques ainsi que les troubles du système nerveux, en particulier lorsque les symptômes affectent essentiellement le côté gauche du corps et si les patients endurent des douleurs extrêmes et violentes. En outre, ce remède homéopathique peut également être administré aux patients souffrant de tremblements/palpitations fréquents, qui sont féroces, perceptibles et faciles à entendre. Comme indiqué précédemment, le spigelia peut également être prescrit aux personnes souffrant de problèmes de valves ou de murmures ainsi que de maladies cardiaques rhumatismales. En outre, la spigelia est administrée aux patients souffrant d’angine de poitrine accompagnée de douleurs constrictives qui s’étendent à la poitrine, à l’un ou aux deux bras et jusqu’à la gorge. Les médecins homéopathes prescrivent également ce médicament pour traiter les migraines, les maux de tête généraux, les infections des sinus et/ou les douleurs névralgiques ou rhumatismales, en particulier lorsque les symptômes sont mauvais sur le côté gauche du corps. Comme mentionné précédemment, l’herbe rose ou Spigelia anthelmia renferme des alcaloïdes spécifiques, qui sont très efficaces dans le traitement des maladies cardiaques en phytothérapie. (Source : https://elmaskincare.com/homeopathy/spigelia.htm)

Belladone – Un dérivé de cette plante est l’atropine, utilisée en médecine occidentale. Ce « poison » est bien connu pour son utilisation dans les états fébriles aigus : apparition soudaine de symptômes (« comme si un orage se déclenchait chez la personne ») et rougeur et chaleur intenses du visage (« comme si tout le sang du corps était mis en commun dans le visage ») avec extrémités froides. Les yeux sont grands ouverts avec des pupilles dilatées ; la personne peut avoir un regard d’animal sauvage et une sensation de douleurs lancinantes et pulsatives. Les symptômes se terminent aussi soudainement qu’ils ont commencé ; ils sont généralement pires vers 15 heures et 21 heures, et sont aggravés par le bruit, les secousses, la lumière (extrême sensibilité à la lumière vive !), les températures élevées (103º – 104º F) avec possibilité de délire et d’hallucinations, la bouche sèche, mais pas une grande soif. Note : la personne qui a besoin d’Arsenicum a soif de petites gorgées d’eau froide ; celle qui a besoin d’Aconite a soif de boissons froides ; et celle qui a besoin de Gelsemium n’a pas soif. La Belladone est un remède du côté droit (c’est-à-dire que les symptômes tels que le mal de gorge ou le mal de tête ont tendance à se manifester du côté droit). La belladone est indiquée dans toutes les affections présentant les symptômes ci-dessus : maux de gorge, grippes, premiers stades d’abcès et infections de l’oreille. Elle peut prévenir les convulsions associées à une forte fièvre chez les enfants. Dans le passé, elle était utilisée contre la rage. (Note personnelle. J’ai découvert que l’utilisation du Belladona pour les coups de chaleur fait des merveilles. De plus, si vous avez bu du vin par temps très chaud et que vous avez commencé à vous évanouir, la Belladone vous sauvera la mise. Si vous avez été exposé à trop de chaleur et de soleil, et que vous vous sentez étourdi par un coup de poing dans les tempes, prenez de la Belladone. La Belladone aide également à libérer la colère, surtout lorsqu’elle est liée à une surchauffe).

Le phosphore – Il a de nombreuses utilisations, notamment pour les troubles de la coagulation (sang rouge vif, sans tendance à coaguler), les saignements de nez, et les saignements après une opération ou une extraction dentaire ; les cycles menstruels trop lourds, les saignements post-partum, etc. Il doit être pris avant toute intervention chirurgicale, aussi près que possible de l’heure de l’opération, et à nouveau après si le saignement pose problème. Le phosphore est utilisé pour de nombreuses affections pulmonaires (comme la pneumonie virale) avec une toux dure, rauque et brûlante, pire encore si l’on est couché sur le côté gauche. Il est également utilisé pour les maux de gorge lorsque la personne ne peut pas parler en raison de douleurs au larynx. Si seulement les personnes qui ont été frappées par la foudre connaissaient le phosphore. Ce phénomène n’est pas aussi rare qu’on pourrait le croire ; les groupes de soutien sont partout pour ces malheureux qui se plaignent de fatigue et de maux de tête après avoir été frappés par un éclair. Le phosphore serait le remède parfait à ce phénomène et aux chocs électriques violents. Le phosphore est également utilisé pour de nombreux états hypoglycémiques. Et Cal. Phos (sel cellulaire) 6X est le meilleur remède pour prévenir et traiter l’ostéoporose (3 pastilles sèches, dans la bouche chaque jour). Les personnes qui sont constitutionnellement de type Phosphore sont particulièrement sensibles à cette condition.

Lycopodium – Est un grand remède pour le foie et le tractus gastro-intestinal. Par exemple, c’est un excellent remède contre la constipation, qui survient généralement lorsque vous voyagez. Lorsque cette constipation s’accompagne d’un fort ballonnement sous le nombril (vous avez l’air d’être enceinte de cinq mois après un repas !), même après quelques bouchées de nourriture avec fermentation intestinale – surtout après le chou, les haricots et les oignons – et de fortes envies de sucreries, alors le Lycopodium viendra à la rescousse. Il est important de se rappeler que toutes les affections dont souffre le Lycopodium sont généralement pires de 16 à 20 heures et meilleures après minuit, meilleures avec des aliments et des boissons chaudes, mais pires dans une pièce chaude. Les plaintes sont principalement du côté droit. Le lycopodium peut également être indiqué lorsque les plaintes vont de droite à gauche, comme dans le cas d’un mal de gorge. Les maux de gorge soulagés par la consommation de liquides chauds sont également susceptibles de répondre au Lycopodium. Une autre indication est une toux sèche de chatouillement la nuit. Les indigestions acides, qui provoquent souvent des maux de tête, réagissent également au lycopodium. L’image émotionnelle de ce remède (ennemis des personnes qui en ont besoin dans les maladies chroniques) est celle d’une très faible confiance en soi, surtout pour toute nouvelle tâche ou tout ce qui sort de la routine ordinaire. La peur de l’échec est grande et un enfant dira constamment : « Je ne peux pas faire ça ». Par conséquent, l’enfant reporte souvent ses devoirs (ce qui diminue encore son estime de soi) et se bat avec ses parents. Le résultat est souvent un diagnostic de TDA (trouble déficitaire de l’attention). Le lycopodium est donc un excellent remède pour ce type de TDA, ainsi que pour les problèmes de dyslexie. La faible confiance en soi dont font preuve les personnes qui ont besoin de ce remède provient souvent d’une situation d’humiliation, de peur, d’effroi ou de trahison.

Nux Vomica – Voici des nouvelles pour ceux d’entre vous qui croient en la guérison de la gueule de bois avec le proverbial effet brut dans un pot de café. Une gueule de bois due à l’alcool (surtout à la bière) peut être soulagée comme par magie avec quelques boulettes de Nux Vomica. Nux Vomica est utilisé dans les problèmes gastriques en général ; il soulage les douleurs et les ballonnements dus à une alimentation trop riche et grasse ou à une trop grande quantité de café. C’est le remède parfait pour les hommes d’affaires sédentaires, souffrant de constipation, de gaz et de rots, et de stimulants comme le café et l’alcool. Il soulage l’indigestion en donnant la sensation  » d’avoir un poids dans l’estomac  » environ une à deux heures après le repas. La constipation est également revivifiée par les envies inefficaces typiques ; la personne continue à essayer de déféquer, sentant toujours qu’il y a plus à sortir. Je n’ai rien vu de mieux pour la constipation d’un nouveau-né. Les personnes qui souffrent de constipation à long terme après avoir pris trop de laxatifs peuvent être aidées par Nux Vomica, bien qu’elles doivent le faire sous les soins d’un médecin homéopathe. Nux vomica est également un remède important pour les alcooliques, ainsi que pour les crises de rhume des foins avec éternuements spasmodiques le matin au réveil (avec le nez bouché la nuit et qui coule le jour). Une autre situation importante pour Nux Vomica est l’insomnie due au stress au travail : une personne prend ses problèmes à bras le corps et se réveille généralement à 3 heures du matin en se retournant, en pensant à ce qu’elle a fait hier et à ce qu’elle doit faire demain. Bien sûr, au réveil, il se sent mal et groggy ( comme s’il avait une « gueule de bois »). Seule une tasse de café semble l’exciter, mais cela conduit à un cercle vicieux qui exige de plus en plus de café.

English version : https://higherdensity.wordpress.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

Des remèdes maison pour l’asthme !

https://www.sante-nutrition.org/remedes-maison-lasthme/

10 choses à savoir sur le kéfir

10 choses à savoir sur le kéfir

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=10-choses-savoir-kefir&utm_source=newsletter&utm_campaign=mag-10-incroyables-vertus-kefir&utm_medium=mag-28032022&ium=39000000277467