ANTIDÉPRESSEURS NATURELS : 13 ALIMENTS POUR BOOSTER LE MORAL !

https://pressegalactique.com/2020/11/11/antidepresseurs-naturels-13-aliments-pour-booster-le-moral/

1) Les agrumesQue ce soit les oranges, les citrons, les pamplemousses ou les clémentines, les agrumes en généralité permettent de garder le moral. La raison ? Leur teneur en divers nutriments capables de redonner le sourire, à l’instar de la vitamine C (qui renforce le système immunitaire et retarde la fatigue), et la vitamine B9 (qui favorise la création de sérotonine). Un cocktail idéal.

2) Le cacao À sa saveur exceptionnelle, s’ajoute d’innombrables vertus. Renfermant à la fois des glucides, des lipides, des protéines, des minéraux, du magnésium, et des vitamines du groupe B, le cacao contient de l’anandamide, autrement dit « la molécule du bonheur ».Consommer du cacao ou du chocolat à hauteur de 70 % minimum, permet en prime de booster le niveau de sérotonine, communément appelée «l’hormone du bonheur ».

3) L’avocat Excellent pour la santé, l’avocat renferme de nombreux atouts. En plus d’être riche en fibres idéales à la digestion, de contenir du phytostérols permettant de réduire le taux de cholestérol, d’être bourré de magnésium et de vitamines C, E, K, l’avocat contient de la tyrosine, un acide aminé précurseur de la dopamine et la noradrénaline, deux neuromédiateurs agissant sur le bonheur.

4) Le saumon Si diverses études ont démontré le lien direct entre la faible consommation de poissons gras et l’état dépressif, il est bon de savoir que le saumon entre dans la catégorie des aliments anti-déprime.Son excellente source d’oméga-3, s’avère être bénéfique à l’organisme et notamment au cerveau. Ces acides gras agissent en prime sur la dopamine (« hormone du plaisir »), la sérotonine et la mélatonine, une hormone qui régule le sommeil.

5) Les légumineuses Les lentilles, les pois cassés, pois chiches, haricots rouges, blancs, les fèves … Les légumineuses contiennent divers minéraux, de nombreuses fibres et protéines et par conséquent des tryptophanes : les acides aminés précurseurs de l’hormone de la bonne humeur dans notre corps.

6) La banane « Toujours avoir la banane ». Une expression qui prend tout son sens quand on sait que ce fruit rassasiant renferme du tryptophane, des vitamines B, du potassium permettant de réguler l’influx nerveux, mais aussi et surtout du magnésium : un minéral qui influence positivement le bonheur.La banane est un aliment anti-déprime qui sécrète notamment des acides aminés qui facilitent la sécrétion de la sérotonine, « l’hormone du bonheur ».

7) Les légumes verts En plus d’être riches en vitamine K, les légumes verts renferment de la vitamine B9 (qui régule l’humeur), et du tryptophane, un acide aminé liés aux protéines, et précurseur de la sérotonine (hormone du bonheur). Les légumes verts contiennent en prime du magnésium et des antioxydants qui aident à lutter contre l’anxiété, et des omégas-3 qui favorisent la sécrétion de dopamine et de la sérotonine.

8) Le sucre Bien connu, quand on a un petit coup de mou, on prend un morceau de sucre et c’est reparti. Dans les faits, les glucides présents dans le sucre, apportent l’énergie nécessaire au cerveau pour veiller à son bon fonctionnement. Par conséquent, si le taux de glycémie baisse, le moral aussi.

9) Les noix Avec une teneur aux deux tiers d’acides gras indispensables au cerveau, les noix sont d’excellentes sources de tryptophane et de mélatonine : une hormone jouant un rôle considérable dans l’organisme, puisqu’elle favorise le sommeil et influe ainsi sur l’humeur quotidienne. Les noix sont notamment riches en vitamine E, vitamines B, en minéraux ainsi qu’en oligo-éléments (idéals pour prévenir du stress, mais aussi de certains cancers).

10) Le café Aux effets coup de booste, le café est l’allié tout trouvé pour contrer la déprime. En effet, sa teneur en caféine exerce une action stimulante sur les cellules cérébrales, les réveille et les excite.

11) Les graines de lin Riches en antioxydants, en fibres, et en vitamines, les graines de lin contiennent de l’acide folique (vitamine B9), dont diverses études ont démontré le fait que les personnes ayant un faible taux de folate (autrement dit, la vitamine BP naturellement présent dans les aliments), étaient davantage sujettes aux troubles de l’humeur, et à la dépression.

12) L’œuf Riche en vitamine B12, qui produit la myéline (une gaine de protection pour les nerfs qui optimise leur bon fonctionnement), l’œuf contient par ailleurs de nombreuses protéines dont les tryptophanes, mais aussi les vitamines B6, qui contribue au métabolisme énergétique, au bon fonctionnement du système nerveux mais aussi à la réduction de la fatigue.En parallèle, l’œuf tient dans ses rangs la vitamine A (qui donne un effet bonne mine saisissant), et la vitamine D, dont la carence peut donner suite à une baisse significative de moral.

13) Les baies de Goji Traduites littéralement par « fruit du bonheur » en chinois, ces petites baies rouges contiennent bon nombre d’acides aminés, de vitamines B, de magnésium et de tryptophane.Avec un apport en vitamine C supérieur à celui de l’orange, les baies de Goji transmettent une énergie positive à l’organisme.Qu’elle soit chronique ou passagère, la dépression peut tous nous impacter. Pour garder le moral pendant et après le confinement, ouvrons le guide des aliments qui promettent de nous redonner la banane.Nous sommes ce que nous mangeons. Partant de là, difficile de ne pas faire un lien entre l’alimentation et la dépression. De nombreux nutritionnistes et chercheurs théorisent d’ailleurs le fait que les aliments que nous consommons ont la capacité de booster notre moral.En effet, le cerveau a besoin de nutriments spécifiques pour fonctionner, ce qui tombe à point nommé puisque divers aliments s’imposent comme la recette du bonheur toute trouvée pour l’y aider.D’un côté, les nutriments riches en oméga-3 se placent dans notre ligne de mire, puisqu’ils agissent sur les messages chimiques cérébraux tels que la sérotonine et la dopamine, qui régulent l’humeur.D’autre part, les aliments contenant des vitamines B9, B12 et B6 tiennent un rôle important, puisqu’ils favorisent la production de neuro-transmetteurs, comme le théorisent diverses études qui révèlent un lien entre une carence en vitamine D et l’état dépressif.En marge on retient la tryptophane présente dans les noix et certains légumes verts, qui est un acide aminé précurseur de la mélatonine et de la sérotonine, autrement dit l’hormone du bonheur

Source : https://www.mariefrance.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *